Actualités Focus

Voici la programmation hard complète de la Dream Nation !

C’est officiel, tous les noms ont été dévoilés.

©VisualXplorer

Après 9 ans d’existence, la célèbre soirée Dream Nation s’est, depuis l’année dernière, transformée en festival sur deux soirs. À chaque édition, l’événement prend de l’ampleur et continue de grandir mais aussi d’innover et surtout, de voir ses programmations devenir de plus en plus qualitatives.

Cette année, une fois de plus, Dream Nation verra son nom devenir réalité, « la nation rêvée » : deux soirs de fête intense en plein-air, 65 artistes venus du monde entier sur 10 styles de musiques électroniques différents. 30 000 festivaliers viendront skanker, taper du pied, ou encore sortir leur meilleur hakken sur le sol du Parc des Expositions Paris Le Bourget.

Du hardcore de qualité

Chaque année, Dream Nation nous fait le plaisir de présenter une scène hard et ce depuis ses débuts. Jamais le hardcore n’a été mis de côté. Depuis son existence, l’organisation offre aux fans de BPM accélérés l’occasion de se déchaîner en France, à Paris, où la hard music a toujours difficilement trouvé sa place. Et pour cette édition 2022, le niveau est encore monté d’un cran. Les artistes programmés sont tous des grosses têtes du moment, avec une patte exceptionnelle et surtout, tous programmés dans des gros festivals hollandais. Voici les 11 artistes qui ont rejoint le meilleur line-up hard music de l’année en France : Angerfist, Sub Zero Project, Sickmode, Rebelion, Darktek, Deadly Guns, Dither, Art of Fighters, Andy The Core, The Satan et Protokseed.

Certains d’entre eux seront en B2B comme Deadly Guns et Dither ou encore Art of Fighters et Andy The Core. Le festival a tenu à garder sa french touch avec Darktek et Protokseed mais il a surtout tenu à programmer des artistes raw, qui déchaînent de plus en plus la scène hard music, avec Sub Zero Project, Sickmode ou encore Rebelion. Évidemment, le maître du jeu Angerfist saura toujours nous régaler et les plus extrêmes d’entre vous sauront apprécier le style démoniaque de The Satan.

©Thibault Bourdin

Une nouvelle scène

Mais Dream Nation ne s’arrête pas là. Une nouvelle scène Techno to hard fait son entrée. Au programme : une belle progression dans les BPM et une programmation concoctée par Casual Gabberz. Dans leur menu : Rebeka Warrior, Clouds, Aamourocean, Somniac One mais aussi N-Vitral et Ophidian et bien entendu, l’équipe de Casual Gabberz qui viendra animer le tout de sa célèbre frapcore. Cette scène sera au programme du samedi 17 septembre tandis que la grosse scène hard sera pour le vendredi 16. De quoi donner aux amateurs de hard l’occasion de venir passer un beau week-end au Bourget.

Plus d’excuses, donc, pour ne plus prendre sa place pour l’événement qui va rendre votre rentrée meilleure. Le mois de septembre n’aura jamais été aussi excitant. Chopez votre prévente sur la billetterie du festival.

%d blogueurs aiment cette page :