Actualités

Retour sur l’édition 2019 de Defqon.1 : le plus grand nombre de visiteurs enregistré !

Defqon.1, c’est terminé (à notre plus grand malheur). Retour sur une édition de taille.

Il y avait beaucoup, beaucoup de monde à Defqon.1. On pouvait le remarquer en sortant du endshow ou de la Power Hour, lorsque l’on se retrouvait à devoir marcher pas par pas comme des manchots pour pouvoir sortir de là. Mais était-ce réellement plus que d’habitude ? Eh bien, oui.

Cette année, le célèbre festival de hard music s’est vu dépasser son record avec une fréquentation de plus de 78.000 visiteurs venant de 110 pays différents. « One Tribe », ce n’est pas pour rien (et ça en fait une vraiment grosse, de tribu).

Du monde aussi du côté des live stream

Et pour ceux qui n’ont pas pu venir : pas de panique. Defqon.1 a mis en place des live stream sur les set des artistes qui se sont produits. Soit 52 heures de stream, et pas moins de 5,5 millions de vues ! Soit encore un record pour le festival.

Seulement quelques petits incidents

Si le festival a eu lieu dans sa plus grosse partie la journée, et malgré les restrictions sonores la nuit, de nombreuses plaintes ont tout de même été enregistrées pour nuisances sonores : 90, en tout. Côté arrestations, le bilan est plutôt léger puisqu’elles sont seulement au nombre de 31, contre 100 pour l’année dernière.

Petit bémol de cette édition : de nombreux téléphones ont été volés. Mais heureusement, une partie d’entre eux a déjà été rendue à leurs propriétaires.

Une édition donc très positive, également pour le maire de la ville qui accueille le festival, Jean-Paul Gebben : « Dans une « ville » de 65.000 habitants (ndlr : le festival), il y a toujours quelque chose qui se passe. Mais l’organisation a été très professionnelle, et a agit correctement avec les très hautes températures. »

%d blogueurs aiment cette page :